Hyperactif?

 

 

 

 

 

Il est HYPERACTIF ? EVITONS LES AMALGAMES ! Un enfant hyperactif n'est pas forcément atteint de TDA/H...Il faut un diagnostic médical pour en rechercher la cause.
L'hyperactivité n'est pas une maladie mais un SYMPTOME observé dans diverses situations :

- TDA/H médicalement exploré, diagnostiqué (origine neurologique)
- Troubles DYS (bouge car « décroche ») sans TDA (trop souvent annoncé…)
- Troubles de l’humeur dont dépression infantile
- Troubles anxieux dont TOC (Trouble obsessionnel compulsif)
- Troubles de type TED (Trouble envahissant du développement) ou TSA (Trouble du spectre autistique)
- Troubles sensoriels dont hyperesthésie.
- Hyper "excitabilité" liée à un manque de sommeil réparateur.
- Maladies neuropédiatriques
- Les « disorders multiplex de developpement » où la vie imaginaire reste trop riche (diagnostic discuté) encore appelés « dysharmonie d’évolution ».
- Déficience intellectuelle

IL EST IMPORTANT DE DIFFERENCIER UN ENFANT touché par un TDA/H d’un enfant hyperactif pour d’autres raisons car les PRISES EN CHARGES ET TRAITEMENTS SERONT DIFFERENTS selon la cause.

Ainsi, quand un enfant est HYPERACTIF, bouge sans cesse sans parvenir à fixer son attention, il faut toujours rechercher POURQUOI il bouge par une DEMARCHE DIAGNOSTIQUE MEDICALE :
- Est-ce une atteinte neurologique ou un comportement réactionnel ?
- Depuis QUAND (tout petit), OU ( en famille et/ou en milieu scolaire), COMMENT…avec qui ( tout le monde ou face à une personne).

Si ce comportement existe « partout et depuis toujours », rechercher si d’origine CONSTITUTIONNELLE ( de naissance) :
- Maladies neuropédiatriques ( génétique, épilepsie, métabolique…)
- TDA/H 
- Dysharmonie d’évolution
Si ce comportement est d’apparition récente ou /et intermittent, rechercher si d’origine REACTIONNELLE :
- Soit secondaire à un autre trouble, à une maladie, soit situationnel ( dépression, carence affective, conflits en milieu scolaire)

Ainsi, le DIAGNOSTIC tiendra compte du symptôme « hyperactivité » MAIS AUSSI de diverses explorations médicales dont des épreuves et tests , de l’anamnèse du comportement ( histoire de l’enfant).
Car on ne traite absolument pas de la même façon ce symptôme selon sa cause !

 

Régine Salvat.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Estelle Rivray - Isabelle Legris - Régine Salvat