TROUBLES DYS, TDAH et ORTHOPTIE

 

 

 

«  Mon enfant a du mal à lire, à copier sans faute. On m’a dit que c’est un peu comme une dyslexie mais pas une vraie dyslexie chez lui. Je ne comprends pas ! »

 

Dans la galaxie des troubles dys, on retrouve souvent des troubles de la vision, de type oculomoteurs et neurovisuels. Le paradoxe est que l’enfant peut avoir une « bonne vue », mesurée par un médecin ophtalmologue : son acuité visuelle est normale ou peut être corrigée par le port de lunettes. MAIS, c’est ce qu’on appelle la « stratégie du regard » qui est touchée, de façon invisible. Seuls des examens réalisés par un orthoptiste vont permettre de mesurer la qualité des mouvements oculaires.

 

Savez-vous que nos yeux effectuent environ 140 000 mouvements de saccades par jour ? En effet, nos yeux réalisent des gestes coordonnés très fins, hyper rapides (de l’ordre de 100èmes de secondes !) indispensables pour « bien voir et tout voir ».

LIRE implique une parfaite coordination de nos muscles oculaires : il faut pouvoir BALAYER, FIXER, ACCOMMODER, BALAYER le texte…Les mots et phrases sont d’abord décryptés par fragments, des fixations et saccades oculaires permanentes auront lieu pour « voir net et ne pas sauter un fragment de mot ou une ligne ».

Un grand nombre d’enfants dys, (dyslexie de surface, dyspraxie Visuo Spatiale, dysphasie avec troubles associés) auraient des troubles de la motricité oculaire (divers : fixation- accommodation- saccade- balayage), des troubles de la vergence dont divergence et convergence (avec parfois images dédoublées, diplopie) qui empêchent la bonne « poursuite oculaire » nécessaire à la lecture ET à la copie.

Les phénomènes de  discrimination visuelle des formes, la mémoire des séquences visuelles, la discrimination « figure-fond » sont des actions dont la mémoire est très courte. Un trouble de l’attention (TDA) et non seulement la dyslexie, va aussi se répercuter sur la lecture.

 

Ainsi, il est essentiel de réaliser un bilan orthoptique neurovisuel pour tout enfant présentant des difficultés de lecture avec une dysorthographie souvent associée.

 

Selon Frédéric Maillet, orthoptiste, l’apport de séances d’orthoptie est important pour corriger les troubles de convergence, les troubles d’accommodation ET améliorer les capacités de concentration des enfants DYS et TDA/H.

 

Ces enfants ont 3 fois plus de troubles de convergence que l’ensemble de la population :

Insuffisance de Convergence ( IC) et Insuffisance de Divergence ( ID).

Une prise en charge améliorerait  leurs possibilités de concentration.

 

Même si des troubles de vergence n’ont pu être repérés-mesurés, en pratique on constate qu’en 12 séances et 5 semaines, la lecture des enfants dys et Tda/h s’améliore en fluidité et compréhension d’environ 10 %. Un « plus qui semble peu » mais qui compte tant pour les élèves !

 

L’idéal est une prise en charge orthoptique précoce mais il n’est jamais trop tard pour l’envisager. Une prise en charge orthoptique vers l’âge de 14 ans semble tardive ? Pourtant, des résultats encourageants de progrès sont notés pour des enfants dyslexiques, dyspraxiques.
On observe des progrès chez 95% des enfants avec IC ou ID, en 12 à 24 séances.

On observe des progrès chez 85 % des enfants avec trouble de l’accommodation en 24 séances.

(Propos recueillis par Régine Salvat, lors d’une conférence organisée par DMF31)

 

En complément de ce petit topo, voici le lien vers un excellent (grand) topo sur LA LECTURE, les mouvements oculaires qu'elle implique, pourquoi les DYSPRAXIQUES VS sont "aussi dyslexiques", et pourquoi, lorsqu'on dépiste une DYSLEXIE il faut s'assurer auprès d'un ORTHOPTISTE qu'il n'y a pas de troubles oculomoteurs et neurovisuels associés. On comprend aussi pourquoi un enfant TDA aura des difficultés à lire tant l' ATTENTION et la MEMOIRE DE TRAVAIL est sollicitée pour lire !

Aides et aménagements sont proposés dans ce lien, un incontournable !

 

http://www.dysmoi.fr/troubles-dapprentissage/dys-et-troubles-neurovisuels/

 

Pour en savoir encore plus :

 

http://www.dysmoi.fr/troubles-dapprentissage/dyspraxie/dyspraxie-la-lecture-probleme-de-strategie-du-regard/

 

http://www.dysmoi.fr/troubles-dapprentissage/dyspraxie/dyspraxie-visuo-spatiale-dvs/

 

 

Régine Salvat

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Estelle Rivray - Isabelle Legris - Régine Salvat