Discours pour le cours de français

 

 

 

Bonjour tout le monde, 


Aujourd’hui je vais vous parler de la dyslexie. 

 

Mais qu’est ce que c’est ?
Et bien la dyslexie est un trouble de la lecture spécifique et durable qui apparaît durant l’enfance et l’adolescence. On nait dyslexique et on meurt dyslexique, on ne le devient pas. Moi qui suis une personne dyslexique , avant que je fasse de la logopédie, quand je me retrouvais devant un texte ça me demandait un effort considérable pour ne pas voir les lettres sauter ou s’inverser ou changer de place. C’est pour cette raison que pendant plusieurs années je rentrais épuisée chez moi. Puis pendant plusieurs années j’ai fait de la logopédie et c’est grâce à ça qu’aujourd’hui j’arrive à lire parce que je ne vois plus les lettres sauter, changer de place etc mais ça me prend toujours beaucoup d’énergie. Parce que mon cerveau fait beaucoup d’efforts pour ne pas avoir ces symptômes. Il arrive que je lise un texte mais que je ne comprenne pas ce que je lis.

C’est ce qu’on appelle la double tâche : c’est quand le cerveau n’arrive à se concerter que sur une choses à la fois. Donc quand je lis un texte je fournis tellement de d’énergie pour le déchiffrer que je n’ai plus de concentration pour le comprendre, ce qui fait que je lis très lentement .

 

Il faut savoir qu’en France 3 à 10 personnes sur 100 sont dyslexiques, c’est à dire que sur une classe de vingt élèves il y aura en moyenne 2 élèves de la classe qui sont dyslexiques. Il arrive parfois que l’on ne diagnostique jamais la dyslexie d’une personne. Par exemple il arrive qu’un enfant ne soit pas diagnostiqué dyslexique parce qu’on pense que la raison pour laquelle il a des difficultés à lire c’est parce qu’il ne parle pas français à la maison. 


Les solutions qui m’ont aidé à compenser ma dyslexie :

- La logopédie
- Plus de temps
- Travailler le plus possible à l’oral 
- L’informatique 
- Des logiciels de synthèse vocale 
- Des documents électroniques
- Livres audio
- Traitement de texte 
- Correcteur orthographique 
- Dictée vocale 
- Vidéo 
- Photographier le tableau
- Scanner des documents

Un jour une amie m’a demandé : « ça fait quoi d’être dyslexique ? » et je lui ai répondu : « Être dyslexique c’est comme courir en chaussettes alors que tout le monde autour de toi porte des chaussures et que tu les vois courir en chaussures mais que eux ne voient pas que tu cours en chaussettes. »


La dyslexie est un handicap invisible. C’est pour ça que beaucoup de gens ne te croient pas quand tu dis que tu es dyslexique, ne veulent pas t’aider ou ne savent pas comment t’aider ou pensent que la dyslexie n’existe pas, que c’est une invention.

 

Souvent, en demandant de l’aide parce que j’en avais besoin, on me répondait : « fais plus d’efforts » alors que je donnais déjà tout ce que je pouvais. Ça ma même rendue malade parce que j’avais l’impression que c’était ma faute et qu’ils avaient raison, je devais faire plus d’effort. Mais maintenant, je sais que j’ai raison et que quand je ne peux plus faire plus, je ne peux plus faire plus.

 

La personne en qui je serais la plus reconnaissante, c’est ma mère parce qu’elle m’a aider moi et mon frère. Elle était toute seule à chercher des aides autour d’elle pour mieux comprendre ce qu’on avait et pour pouvoir à son tour nous aider en essayant de nous installer des aménagements pour nous permettre d’étudier et elle s’est battue pendant trois ans comme ça sans résultat.

 

Mais heureusement je suis ici avec des gens qui ne me jugent pas par rapport à ma dyslexie qui me soutiennent et ma vie a changé.
Un jour j’ai rencontré un neurochirurgien qui m’a opérée et il m’a dit qu’il était dyslexique. Ça m’a prouvé que même en étant dyslexique on peut faire des études longues et exercer un métier difficile. Ca me motive à poursuivre mes efforts pour atteindre mon but qui est de devenir psychologue. 


Alors, s’il vous plait, si vous croisez un jour une personne dyslexique, ne pensez pas qu’elle est paresseuse ou qu’elle a une maladie imaginaire, croyez la !

Merci de m’avoir écouter.


Avez-vous des questions ?

 

 

 

Juliette D, 15 ans, dyslexique, Bruxelles

 

Toutes nos ressources sur Pearltrees

Cliquez ici pour nous rejoindre sur pearltrees

Le site est soutenu par les agences de soutien scolaire pour les dys : Numéro 1 Scolarité 

Leur site

<a rel="license" href="http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/"><img alt="Licence Creative Commons" style="border-width:0" src="https://i.creativecommons.org/l/by-nc-nd/4.0/88x31.png" /></a><br />Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la <a rel="license" href="http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/">Licence Creative Commons Attribution - Pas d&#39;Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International</a>.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Estelle Rivray - Isabelle Legris - Régine Salvat